Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
HISTOIRE DE FRANCE,HISTOIRE,POLITIQUE ET PROTESTANTISME

chretiens

Pape François : “Faisons de la non-violence active notre style de vie“,religion,respect,

15 Décembre 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #religion, #respect, #chretiens

RELIGION
CatholicismeProtestantismeOrthodoxieJudaïsmeIslamBouddhismeInterreligieuxMatinale
CATHOLICISME
Pape François : “Faisons de la non-violence active notre style de vie“
SIXTINE CHARTIER publié le 14/12/2016

JE M'ABONNE  Envoyer par email  Version imprimable Partager Partager par Facebook  Partager sur Twitter
Le pape François pendant l'audience générale, place Saint-Pierre de Rome, mercredi 15 avril 2015. © Grzegorz Galazka/SIPA Le pape François pendant l'audience générale, place Saint-Pierre de Rome, mercredi 15 avril 2015. © Grzegorz Galazka/SIPA
Dans son message annuel pour la Journée mondiale de la paix, la pape a appelé les catholiques, mais aussi « tous les peuples », à suivre Jésus qui « a tracé la voie de la non-violence ».
Partager par Facebook
Partager sur Twitter
Envoyer par email
Version imprimable
Instituée il y a cinquante ans par Paul VI, la Journée mondiale pour la paix est organisée chaque 1er janvier par l’Église catholique. « Dans le concert varié de l'humanité moderne », Paul VI appelait de ses vœux « l'accord de toutes les voix dans le monde pour exalter ce bien fondamental qu'est la paix », le 1er janvier 1968.
« La construction de la paix au moyen de la non-violence active est un élément nécessaire et cohérent avec les efforts permanents de l’Église pour limiter l’utilisation de la force par les normes morales », affirme aujourd’hui le pape François, dans son message pour cette journée. « J’assure que l’Église catholique accompagnera toute tentative de construction de la paix, y compris par la non-violence active et créative. »
Pour affirmer cela, le pape s’appuie largement sur l’enseignement de ses prédécesseurs – notamment, dit-il, Benoît XVI, qui avait déjà montré en 2007 que la non-violence était une attitude au cœur de la « révolution chrétienne » –, mais surtout sur celui du Christ : « Jésus a tracé la voie de la non-violence, qu’il a parcourue jusqu’au bout, jusqu’à la croix, par laquelle il a réalisé la paix et détruit l’inimitié (cf. Ep 2, 14-16). […] Être aujourd’hui de vrais disciples de Jésus signifie adhérer également à sa proposition de non-violence. » L’évêque de Rome voit d’ailleurs dans le Discours sur la montagne, « un ‘‘manuel’’ de cette stratégie de construction de la paix », « offert » par « Jésus lui-même ».
Texte complet du message du pape pour la 50e Journée mondiale de la paix

Dans son message pour 2017, le pape François cite aussi Martin Luther King ainsi que Gandhi en exemples d’une « non-violence pratiquée avec détermination et cohérence » qui a donné des « résultats impressionnants ». Un passage salué par Jean-Marie Muller, philosophe, théoricien de la non-violence active, auteur en 1969 de l’essai L’Évangile de la non-violence (Fayard). « C’est la première fois que le pape promeut la non-violence au sein de l’Église avec autant de force », estime-t-il.
Aimer ses ennemis ou lutter contre l'injustice ?

« Ghandi nous a offert le concept de non violence », souligne celui qui milite dans le Mouvement pour une alternative non-violente (MAN). Le concept de « non-violence active » a en effet été popularisé dans les années 1920 par l’action de Ghandi en faveur de la libération de l’Inde de la tutelle anglaise et de l’abolition des castes. L’action de Martin Luther King dans les années 1960, au sein du mouvement des droits civiques aux États-Unis, a également été décisive.
Pour Jean-Marie Muller, Martin Luther King et Ghandi « ont appelé à la désobéissance civile » et l’ont utilisée comme « une stratégie de lutte ». Il considère ainsi que, malgré « la force de son message », le pape doit encore sortir d’« une vision idéaliste de la non-violence ». « Ce n’est pas seulement l'amour de l'ennemi qui va pouvoir réduire les injustices », explique-il.
Pour le pape, cette éthique de la non-violence se fonde sur « la joie de l’amour » – en référence à son exhortation apostolique Amoris Lætitia. « Il est alors fondamental de parcourir le sentier de la non-violence en premier lieu à l’intérieur de la famille », écrit-il dans son message pour la paix. « Les politiques de non-violence doivent commencer entre les murs de la maison pour se diffuser ensuite à l’entière famille humaine ». Dans cette optique d’élargissement de l’éthique de la non-violence, le pape va jusqu'à lancer « un appel en faveur du désarmement, ainsi que de la prohibition et de l’abolition des armes nucléaires ». Comme dans l’encyclique Laudato Si’, François exprime ainsi un de ses « credo » : « Tout est lié ».
SUR LE MÊME SUJET
Texte complet du message du pape pour la 50e Journée mondiale de la paix

http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/pape-francois-faisons-de-la-non-violence-active-notre-style-de-vie-14-12-2016-78533_16.php

Lire la suite

Vers un mariage sans témoin?,mariage,couples,amours;

5 Décembre 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #protestants, #chretiens, #couples, #amours

 27 septembre 2016 - 08:15    Noriane Rapin    2249 signes

POLITIQUE
Vers un mariage sans témoin?
Tags: Mariage
mariage sans temoin CC(0) via http://freelyphotos.com/bride-groom/La commission des affaires juridiques des Etats a approuvé une motion proposant de supprimer l’obligation pour les fiancés de présenter des témoins. Si cette modification du Code civil n’aurait pas de grandes répercussions sur la célébration du mariage protestant, elle pose néanmoins des questions de fond sur cette institution.
Par Noriane Rapin
Le 30 août dernier, la commission des affaires juridiques des Etats a jugé obsolète l’obligation de présenter deux témoins pour se marier. Elle examinait une motion visant à simplifier la forme du mariage et à accorder une plus grande liberté aux fiancés.
Mais au fait, pourquoi le Code civil exige-t-il des témoins pour se marier? «Jusqu’en 2000, il y avait une procédure qui prévoyait que tout intéressé pouvait s’opposer à l’union pour divers motifs», précise Suzette Sandoz, juriste et professeur honoraire de la Faculté de droit à Lausanne. «Les témoins constituaient donc une garantie de plus que l’union était valable. Cela dit, l’origine des témoins est sans doute religieuse.» Félix Moser, théologien et professeur honoraire de la Faculté de théologie de Neuchâtel, confirme: «Dans l’Eglise catholique, les deux témoins sont appelés à signer le registre. Chez les luthériens, la liturgie de mariage prévoit aussi un moment pour cela.»
La volonté actuelle de supprimer les témoins s’appuie sur deux arguments. «D’abord, il y a depuis l’an 2000, une grande simplification de la procédure préparatoire du mariage civil», explique Suzette Sandoz. «En outre, les témoins ne sont pas requis pour la conclusion d’un partenariat enregistré. L’idée est de montrer que ces deux types de couples sont finalement égaux.»
Mais la présence de témoins à un mariage aurait encore un sens aujourd’hui. «Cette suppression contribue simplement à banaliser le mariage et à en faire un acte de moins en moins public, donc important», réagit la juriste. «Or, l’aspect public est important. Le mariage est une institution que l’Etat reconnaît comme base de la société. Cette union a des conséquences importantes en droit. L’aspect public avait notamment le but d’éviter les abus liés au mariage.»
Ce dernier point concerne de près les Eglises protestantes et leur conception du mariage. «Dans les faits, toutes les liturgies insistent sur le fait que le mariage a un caractère public», affirme Félix Moser. «Cela permet de vérifier la validité d’un mariage, et les témoins représentent ce processus d’authentification. Traditionnellement, le rôle de l’Eglise protestante n’est pas de marier, mais d’offrir une bénédiction à des personnes qui ont consenti à être époux. Ce consentement est fondamental dans le mariage d’amour moderne.»
Éléments similaires (par tag)
La FEPS va développer une approche protestante de la famille, de la sexualité et de la fiscalité
Le synode de Berlin décide d’ouvrir le sacrement du mariage aux homosexuels
Initiative «pour la famille»: les réformés réticents à s’engager dans le débat
La modernisation de la structure familiale interroge l’Eglise protestante
Des étudiants en théologie de Berne défendent le mariage et l’adoption pour tous
Retour en haut
« Retour
 
http://protestinfo.ch/201609278122/8122-vers-un-mariage-sans-temoin.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook
Lire la suite

L'actu des couples et de la famille,protestant,couples,amours,

19 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #protestants, #couples, #amours, #chretiens

votre publicité sur ce site ?

l'article
L'actu des couples et de la famille
L'actu des couples et de la famille

04.08.16 - Moins de divorces


Les Français divorcent toujours moins: une étude de l’Insee a confirmé que la tendance était à la baisse en ce qui concerne le divorce, depuis les années 2000 au moins. En 2014, 123 500 unions ont été rompues, soit une diminution de 1,1% par rapport à l’année précédente. Cette tendance s’explique plus par un recul de la propension à divorcer que par une diminution du nombre de mariages. A titre d’exemple, le nombre de divorces a baissé de 8 % entre 2010 et 2014, alors que le nombre de mariages a diminué de 1%.
Les mariages qui se terminent en queue de poisson restent cependant nombreux en France: un sur deux. En moyenne, les gens divorcent après douze ans de mariage. Mais c’est après cinq ans d’union conjugale que les divorces sont les plus nombreux. L’Insee relève ainsi que sur 1000 mariages conclus en 2009, près de vingt-cinq se sont soldés par un divorce en 2014.
Plus de la moitié des divorces prononcés en 2014 impliquaient des mineurs, ce qui représente 113 000 enfants. A signaler encore que 28% des mariages de l’année 2014 étaient en réalité un remariage pour au moins l’un des conjoints.



D’un point de vue législatif, les choses bougent en France, puisque l’Assemblée nationale a accepté l’idée d’un divorce par consentement mutuel sans passage devant le juge. La durée de la procédure pour ces divorces-là est déjà passée de 8,8 mois à 2,2 mois en moyenne entre 2004 et 2010. Elle sera encore accélérée avec cette nouvelle formule.




Retour à la maison


Après des mois de discussions et de polémiques, les cinq enfants de Marius et Ruth Bodnariu pourront retourner vivre chez leurs parents. Cette histoire norvégienne avait ému des dizaines de milliers de personnes dans le monde entier, indignés que le service norvégien de protection de la jeunesse retire ces enfants de la garde de leurs parents. Les services sociaux accusaient les parents Bodnariu de maltraitance, puisque pratiquant la fessée, interdite dans ce pays scandinave. Les Bodnariu avaient aussi été perçus comme des chrétiens radicaux endoctrinant leurs enfants.




Le papa nouveau est arrivé


Les pères d’aujourd’hui veulent être différents des pères d’hier, selon une enquête de l’Union nationale des associations familiales. Sur les 11 000 papas interrogés, seuls 14% souhaitent élever leurs enfants comme eux-mêmes ont été élevés par leur père. Les autres veulent agir plutôt différemment (38%) ou totalement différemment (48%). Les nouveautés? Une volonté d’être plus à l’écoute, plus proches de leurs enfants, plus affectifs, plus impliqués dans la scolarité.
Les pères s’investissent surtout dans les activités et loisirs de leurs enfants, tandis que les mamans s’occupent majoritairement du coucher, des repas et du suivi médical. Dans les faits, la moitié des pères regrettent manquer de temps pour s’occuper de leurs enfants. Mais ils n’envisagent pas pour autant de baisser leur pourcentage de travail pour passer plus de temps en famille.




Des changements sur le plan éthique


Selon un décret du 5 juin, les sages-femmes françaises peuvent désormais prescrire une IVG médicamenteuse, dans le but de garantir à toutes les femmes qu’elles pourront trouver à côté de chez elles un moyen d’avortement si elles le souhaitent, selon la ministre de la Santé Marisol Touraine.
Statu quo par contre au sujet des mères porteuses. Les députés ont refusé de renforcer la lutte contre la gestation pour autrui (GPA) . Ils ont rejeté deux textes qui voulaient introduire dans la Constitution le principe de l’indisponibilité du corps, et punir de cinq ans de prison et de 150 000 euros d’amende toute personne recourant à une mère porteuse. Techniquement, la GPA reste interdite en France.
Du côté suisse, le peuple a accepté à 62,4% le 5 juin la nouvelle loi sur la procréation médicalement assistée, qui rend ainsi légal le diagnostic préimplantatoire (DPI). Cette technique permet d’examiner les embryons avant leur implantation dans l’utérus, lors d’une fécondation in vitro.




La musique stimule leur cerveau


«Une stimulation musicale précoce peut avoir des effets plus étendus sur les capacités cognitives, et le fait d’être exposé à des rythmes musicaux très tôt peut améliorer la capacité à détecter les rythmes dans le langage et aussi à les anticiper». Autrement dit: si votre bébé écoute de la musique, il sera plus prompt à parler et à comprendre le langage. C’est le résultat d’une étude américaine, qui a comparé une quarantaine d’enfants de neuf mois: la moitié d’entre eux ont appris pendant douze sessions de quinze minutes à reproduire des rythmes de musique en tapant sur un petit tambour, l’autre moitié a simplement joué avec d’autres jouets, comme des voitures ou des cubes. Les bébés du premier groupe ont manifesté des réactions cérébrales plus fortes.




Pornographie: un danger public


En Angleterre, la moitié des enfants 11 à 16 ans ont déjà regardé du matériel pornographique en ligne, dont la majorité pour la première fois vers l’âge de 11 ans. Ce sont les résultats d’une enquête sortie outre-Manche. Autre chiffre, un enfant sur deux estime que le porno véhicule une image réaliste de la sexualité, et un tiers d’entre eux ont envie de recopier les actes sexuels qu’ils ont vus. Des organisations et associations ont demandé au gouvernement d’agir.
Aux Etats-Unis, la pornographie a été déclarée danger pour la santé publique par le gouverneur de l’Utah, qui vient de signer une résolution protégeant les enfants. La résolution est accompagnée d’une loi obligeant les informaticiens à déclarer à la police toute trace de pornographie à l’usage des enfants qu’ils détecteraient sur un ordinateur.




Sans connexion, ils sont perdus


Une étude réalisée dans le monde entier par Amdocs révèle que la connectivité à internet est le sixième sens le plus vital pour les adolescents. Ils se disent plus angoissés ou seuls lorsqu’ils n’ont pas de connexion (56%) que lorsqu’ils sont séparés de leur famille (52%). La valeur de l’accès à internet est tellement importante qu’un ado sur deux est convaincu que l’accès à l’internet haut débit fait partie des Droits de l’homme.

http://www.magazine-family.info/articles.php/l-actu-des-couples-et-de-la-famille-15000.html

Lire la suite

LA FIN DES CHRÉTIENS D'ORIENT ?,religion,chretien,

23 Juin 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #religion, #respect, #racisme, #chretiens



La fin des chrétiens d'Orient ?
lundi 20 juin à 9h25 (86 min)
ARTE+7 86 min
LA FIN DES CHRÉTIENS D'ORIENT ?


lundi 20 juin à 9h25 (86 min)
Déjà diffusé vendredi 10.06 à 9h25
Minée par les persécutions, l'exil et le recul de ses droits, la communauté chrétienne va-t-elle disparaître du Moyen-Orient ? Un saisissant panorama de sa fragile condition dans cinq pays : l'Irak, la Syrie, la Turquie, l'Égypte et le Liban.


Partager
Rappeler
Partager 0
Twitter …
EN SAVOIR PLUS
Em 060824 000 fr
Un dossier web


Des bonus vidéo, une infographie, des repères, des articles et une interview du réalisateur pour approfondir le sujet.


Vers le dossier
VOD-DVD
Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD


Acheter
Au début du XXe siècle, un habitant du Moyen-Orient sur quatre était chrétien. Aujourd'hui, ils sont largement minoritaires (11 millions parmi 320 millions de musulmans). Chaque année, des milliers d'entre eux sont massacrés, souvent parce qu'on les assimile à un Occident qui, pourtant, ne les soutient guère. Peu à peu, ils disparaissent de la région qui a vu naître leur religion. Ils descendent en effet des premiers chrétiens qui fondèrent des communautés religieuses au cours du Ier siècle, quand l'Europe était païenne. Au VIIe siècle, ils ont accompagné l'avènement de l'islam. Cet ample et passionnant documentaire explore leur fragile condition dans cinq pays : l'Irak, la Syrie, le Liban, la Turquie et l'Égypte. D'une région à l'autre, leur position minoritaire les conduit souvent à s'allier au pouvoir en place en échange d'une protection incertaine.





"Pris en étau"


Les chrétiens d'Orient "ont toujours été pris en étau entre l'Occident d'un côté et l'islam de l'autre", résume l'historien des religions Jean-François Colosimo. En Irak et en Syrie, ils fuient en masse les persécutions de l'État islamique, qui cherche aussi à effacer les traces de leur culture. Le père Najeeb Michael raconte comment, de façon rocambolesque, il a sauvé des milliers de manuscrits et tableaux, en les embarquant dans des cartons lors de son exode. Décimée en Turquie par le génocide de 1915 puis par l'émigration, plus importante en Égypte mais endeuillée par de récents attentats, la communauté chrétienne n'obtient pas la reconnaissance officielle qu'elle attend des autorités des deux pays. Il n'y a qu'au Liban qu'elle est majoritaire et joue un rôle politique, même si elle a perdu une part de ses prérogatives après l'accord de Taëf de 1989. Au fil des interviews d'historiens, de politologues ou de dignitaire religieux, des séquences émouvantes auprès des réfugiés ou des communautés religieuses, se dessine un monde éprouvé mais aussi baroque, chaleureux et multiple, réparti en six rites différents : syriaque, byzantin, arménien, chaldéen, copte et maronite. Le film permet de revisiter des pans d'histoire édifiants, du partage désastreux du Moyen-Orient entre l'Angleterre et la France, qui continue de peser sur la région, à l'échec du panarabisme en passant par la façon dont le clan al-Assad a instrumentalisé les religions. Il rappelle aussi que la présence des chrétiens ou d'autres minorités religieuses, comme les Yézidis, garantit un reste de pluralité culturelle dans une région que les juifs ont dû quitter. Enfin, le documentaire met en exergue l'esprit de résistance des chrétiens d'Orient et leurs efforts pour préserver leur culture.


Fermer


religion, Irak, Syrie, christianisme, Orient

http://www.arte.tv/guide/fr/060824-000-A/la-fin-des-chretiens-d-orient?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

Lire la suite

Les mariages à l'église se font de plus en plus rares,religions,mariage,

22 Juin 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #religion, #chretiens

19h30, aujourd'hui, 19h30
Les mariages à l'église se font de plus en plus rares


Les institutions catholiques et protestantes souhaitent inverser la tendance et changent leur approche pour séduire les jeunes couples.

http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/les-mariages-a-leglise-se-font-de-plus-en-plus-rares?id=7824921

Lire la suite