Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
HISTOIRE DE FRANCE,HISTOIRE,POLITIQUE ET PROTESTANTISME

UN COUP D’ARRÊT UTILE MAIS QUI NE RÉSOUT RIEN,religion,laicite,

28 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #religion, #laicite

UN COUP D’ARRÊT UTILE MAIS QUI NE RÉSOUT RIEN
La décision du Conseil d’Etat vient, heureusement, de donner un coup d’arrêt à la volonté de certains responsables politiques, de droite, d’extrême droite et de gauche, de porter atteinte à la liberté de conscience, aux libertés individuelles et de faire de la laïcité un instrument d’exclusion.


Mais cette décision ne résout rien. Des élus municipaux ont pu s’en prendre à des femmes en raison de leur pratique religieuse, on a trouvé des juges pour les approuver et du Premier ministre au Front national en passant par Nicolas Sarkozy tous sont d’accord pour faire, par idéologie et appétit de pouvoir, de nos concitoyens musulmans des Français pas comme les autres.


Outre le ridicule d’un débat qui a fait de la France la risée du monde, ce qui est en jeu ici, c’est la division de la nation selon l’origine et la religion des hommes et des femmes qui vivent en France.


Nous récusons cette vision de la France et nous appelons les femmes et les hommes de ce pays à la rejeter. La LDH appelle tous les maires qui ont cru devoir prendre cette mesure à la rapporter sans délai.


Paris, le 26 août 2016

Lire la suite

Burkini : une victoire de l’Etat de droit,religion,laicite,

28 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #religion, #laicite

Burkini : une victoire de l’Etat de droit
LE MONDE | 27.08.2016 à 10h34 • Mis à jour le 27.08.2016 à 13h49


Abonnez vous à partir de 1 € Réagir AjouterPartager (11 441)Tweeter
image: http://s2.lemde.fr/image/2016/08/27/534x0/4988784_6_16dc_une-jeune-maman-et-sa-fille-sur-la-plage-de_4e42656c9f44e63e4f09fb1dd7f050a8.jpg
Une jeune maman et sa fille sur la plage de Nice.
Editorial. Au bout du compte, et comme il se doit en démocratie, c’est la force du droit qui l’a emporté. Au terme de plusieurs semaines d’une controverse envahissante qui a parfois frisé l’hystérie, le Conseil d’Etat a rendu, vendredi 26 août, une décision qui, par sa sagesse et son argumentation juridique, replace la sulfureuse affaire du « burkini » dans l’espace qu’elle n’aurait jamais dû quitter : celui du droit.
Lire aussi : « Burkini » : le Conseil d’Etat s’en est tenu à la loi


C’est le droit qui régit l’exercice de la liberté et de la laïcité. La plus haute juridiction administrative française s’est donc attachée à l’examen de ces règles et à leur application dans le contexte du port du burkini, vêtement d’inspiration religieuse et musulmane, sur des plages publiques françaises à un moment de menace terroriste élevée et alors que le traumatisme de l’attentat islamiste de Nice, qui a provoqué la mort de 86 personnes le 14 juillet, est encore très vif.
Selon les juges du Conseil d’Etat, les risques de trouble à l’ordre public invoqués par la municipalité de Villeneuve-Loubet pour justifier son arrêté d’interdiction du port de vêtements religieux ne sont pas établis par les faits présentés. L’arrêté contesté a donc « porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ». Son exécution est, en conséquence, suspendue.
Comble de l’absurdité
Quelles que soient les réactions d’une poignée de maires qui ont affirmé dans la soirée vouloir maintenir des arrêtés similaires dans leur municipalité, l’arrêt du Conseil d’Etat a valeur de jurisprudence et s’imposera aussi à eux. Cette décision fournit une occasion salutaire de mettre un terme à une polémique trop souvent exploitée avec des arrière-pensées électorales, et la classe politique ferait bien de s’en saisir. Suscitant incompréhension et stupéfaction à l’étranger, l’affaire du burkini a atteint le comble de l’absurdité avec des interventions de policiers en tenue intimant l’ordre à des femmes de se déshabiller, scènes dûment répercutées dans la presse mondiale et sur les réseaux sociaux, pour le plus grand bénéfice de ces mêmes extrémistes islamistes que les partisans de l’interdiction du burkini veulent combattre.
Le Conseil d’Etat a ainsi rappelé les principes qui fondent la laïcité. On peut désapprouver le port du burkini ou du voile, et être choqué par l’atteinte qu’il porte à la dignité des femmes. Mais l’interdiction n’est pas la solution magique. La liberté religieuse reste la règle, et la République s’honore à la faire respecter tant que l’ordre public n’est pas menacé.
TROP SOUVENT, DEPUIS LA TRAGÉDIE DE NICE, LES FRANÇAIS ONT FAIT PREUVE DE PLUS DE DIGNITÉ ET DE RESPONSABILITÉ QUE LEURS ÉLUS
Il reste que si le droit a été dit, et bien dit, le débat n’est pas clos pour autant. Le débat sur la place de l’islam dans notre société est légitime, y compris dans le difficile contexte actuel. Premières concernées, les femmes doivent y prendre la part qui leur revient. Le fait que les deux ministres qui se sont opposées à la position radicale du chef du gouvernement, Manuel Valls, dans cette affaire soient des femmes (Najat Vallaud-Belkacem et Marisol Touraine) est révélateur. Les femmes musulmanes, notamment, doivent aussi être entendues.
Mais si ce débat doit avoir lieu, il est essentiel que la classe politique l’aborde rationnellement, sereinement, et honnêtement. Trop souvent, depuis la tragédie de Nice, les Français ont fait preuve de plus de dignité et de responsabilité que leurs élus. Le plus grand service que ceux-ci puissent rendre à leur pays est de cesser de jeter de l’huile sur le feu.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/08/27/burkini-une-victoire-de-l-etat-de-droit_4988785_3232.html#jdc55gWBxXTp5xfR.99

Lire la suite

Signes religieux : le Conseil d’Etat fixe les limites du pouvoir des maires,religion,laicite,

28 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #religion, #laicite

Signes religieux : le Conseil d’Etat fixe les limites du pouvoir des maires
LE MONDE | 27.08.2016 à 07h42 |
Par Gaëlle Dupont
Abonnez vous à partir de 1 € Réagir AjouterPartager (116)Tweeter
image: http://s1.lemde.fr/image/2016/08/27/534x0/4988717_7_9fdd_facade-du-conseil-contistutionel-a-paris-le_18316221dce2321b1c3860cfe7d12e73.jpg


Façade du Conseil contistutionel à Paris le 26 août 2016.
L’arrêt rendu vendredi 26 août par le Conseil d’Etat sur le « burkini » est clair et net. En interdisant l’accès aux plages aux femmes portant ce type de vêtement, le maire (Les Républicains, LR) de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes), Lionnel Luca, a porté « une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle », notamment celle de s’habiller à sa guise.


L’arrêté municipal du 5 août est donc suspendu. L’ordonnance du tribunal administratif de Nice du 22 août, qui le validait, est annulée. La Ligue des droits de l’homme (LDH), à l’origine de ce recours, demande désormais à la trentaine d’élus qui ont pris des mesures similaires de les retirer. Si les municipalités concernées s’y refusaient, comme plusieurs maires l’ont déjà annoncé, leur arrêté serait alors attaqué devant les tribunaux et aussitôt suspendu, la décision du Conseil d’Etat faisant jurisprudence.


En l’absence de réaction des maires, ces procédures seront entamées dès lundi 29 août, promet le Comité contre l’islamophobie en France (CCIF), qui avait également fait appel de l’ordonnance de Nice. Toute amende est désormais susceptible d’être contestée devant le tribunal de police.


Aucun incident lié au burkini à Villeneuve-Loubet
« Au-delà de la polémique, le Conseil d’Etat rappelle les principes fondamentaux, observe Patrice Spinosi, l’avocat de la LDH. Les libertés ne peuvent être limitées que s’il existe un risque objectif de trouble à l’ordre...


L’accès à la totalité de l’article est protégé


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/08/27/signes-religieux-le-conseil-d-etat-fixe-les-limites-du-pouvoir-des-maires_4988718_3224.html#02ETpFS71Ad8lt8U.99

http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/08/27/signes-religieux-le-conseil-d-etat-fixe-les-limites-du-pouvoir-des-maires_4988718_3224.html#xtor=RSS-3208

Lire la suite

Paroles d'alliance, protestant, livres

19 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #protestants, #livres

Paroles d'alliance


Couverture
François Clavairoly
François Bourin, 2010 - 232 pages
0 Avis


Durant sept jours, un pasteur et un rabbin ont pris le temps de réfléchir à la société française d'aujourd'hui et au monde dans lequel elle s'insère. Des questions vives ont été posées et analysées ensemble : le rapport à la loi religieuse et civile, à la République, être croyant et Français, la Bible, la vie, l'éducation, la violence, l'espérance, l'euthanasie, la mort, l'évolution du monde, Israël, l'écologie... Le juif et le protestant tissent un dialogue fait de contrastes et de contradictions, de convergences et d'affinités surprenantes. Leur regard sur notre société a la force d'une foi ancrée dans le réel et l'originalité de représentants de deux communautés qui, parce qu'elles n'appartiennent pas à la majorité, ont su à plusieurs reprises dans notre histoire sociale faire bouger et avancer la société. Des entretiens qui donnent du sens à nos vies.

https://books.google.fr/books/about/Paroles_d_alliance.html?id=uEdUYgEACAAJ&redir_esc=y&hl=fr

Lire la suite

La complainte des Prisonnières de la Tour de Constance, protestant, histoire, histoire de france

19 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #protestants, #histoire de france, #histoire, #chants

La complainte des Prisonnières
de la Tour de Constance
Paroles d’Antoine Bigot en Languedocien – Adaptation en Français par Ruben Saillens
La viéyo villo d'Aigo Morto
La villo dou réi Sant Louis
Panlo e maigro darriès si porto
Au bord de la mar s'espandis
Uno tourré coumo un viel gardo
Viho en déforo di rampar
Aouto e sourno liun liun regardo
Regardo la plano e la mar.
L'aubre se clino, l'auro coure
La poussièro volo au camin,
Tout es siau dins la vieio tourre
Mai per tems passa 'ro pas sin.
Li pescaîre que s'atardavon
Dins la niue, souvent entendien
Tantost de fenno que cantavon
Tantost de voues que gemissien.
De qu'éro aco ? De presouniero.
De qu'avien fa ? Vioula la lei,
Plaça Dieu en ligno proumiero,
La couscienci au dessus dou rei.
Fièri iganaudo, is assemblado
Dou Désert, séguido di siéu,
Lou siaume en pocho, éron anado
A travès champ, per préga Dieu.
Mais li dragoun dou rei vihavon:
Sus la foulo en preiero, zou!
Zou! lou sabre nus, s'accoussavon...
E d'ome de cor e d'ounou
Leu li galèro eron pouplados
E si fenno, i man di dragoun,
En Aigo-Morto eron menado,
E la tourre ero sa presoun.
Souffrissien, li pauri doulento,
La fam, la set, lou fre, lou caud;
Avien li languitudo sento
Dis assemblado e de l'oustau.
Mais vien la fe, counfort e baume
Di cor murtri que reston fier;
Ensemble cantavon li siaume
Dins la presoun coumo au Desert
Li jour, li mes, lis an passavon,
E noun jamai li sourtissien.
D'uni i soufrenco resistavon,
D'autri, pechaire, mourissien.
Mais sa fe, l'aurien pas vendudo,
Mais soun Dieu l'aurien pas trahi,
Noun! Iganaudo eron nascudo,
Iganaudo voulien mouri.
D'avans ti peiro souleiado
Qu'un autre passe indiferent,
O tourre, a mis iuel siès sacrado,
Siei tout esmougu'n te vesent,
Tourre de la fe simplo e forto,
Simbel de glori e de pieta,
Tourre di pauri fenno morto
Per soun Dieu e sa liberta.

----------------------------------------------------------------------------------
La vieille ville d’Aigues-Mortes
La ville du Roi Saint Louis
Enorme étendue entre ses portes
Rêve aux grands environs.
Elle dort mais comme un vieux garde
De son œil rouge grand ouvert
La Tour de Constance regarde
Regarde la plaine et la mer.
De la campagne, de la plage
S’élèvent mille bruits confus
Mais la Tour, géant d’un autre âge
La Tour sombre ne parle plus.
Seulement par les nuits voilées
Le pécheur entend des sanglots,
Et des voix qui chantent mêlées,
Au lointain murmure des flots.
Qui vécut là, des prisonnières
Qui mettaient Dieu devant le Roi
Là, jadis des femmes, des mères
Moururent pour garder la foi.
Leur seul crime était d’être allées
La nuit par un sentier couvert
Fondre leurs voix aux assemblées
Qui priaient Dieu dans le désert.
Mais les dragons, ô temps infâmes
ô lions changés en renards
Les dragons veillaient sus, aux femmes
Braves soldats, sus aux vieillards.
Bientôt d’un peuple dans défense,
Les sabres nus avaient raison
Les Huguenots à la potence
Les Huguenotes en prison.
A jamais ses murailles grises
Me rediront ce qu’ont souffert
Ces paysannes, ces marquises
Ces nobles filles du désert.
Mais dans leur foi, puisant un baume
D’une voix tremblante de pleurs
Ensemble elles chantaient un psaume,
Les cœurs brisés sont les grands cœurs.
Les ans passèrent sur la Tour sombre
Et la porte ne s’ouvrait pas
Les unes veillaient dans l’ombre
D’autres sortaient par leur trépas.
Mais jamais aucune à son maître
De le trahir ne fit l’affront
Huguenotes, il les fit
Huguenotes, elles mourront.
Ah que devant cette ruine
Un autre passe insouciant
Mon cœur bondit dans ma poitrine
Tour de Constance en te voyant.
ô sépulcre où ces âmes fortes
Aux ténèbres ont résisté
ô Tour des pauvres femmes mortes
Pour le Christ et la liberté.
La complainte des Prisonnières de la Tour de Constance

http://www.tresorsonore.com/media/docs/la_complainte.pdf

Lire la suite

C’est un rempart que notre Dieu, protestant, histoire, allemagne

19 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #protestants, #histoire, #allemagne


Télécharger
Envoyer à un ami
Commenter
Partager


C’est un rempart que notre Dieu
Chorale La Cévenole - 1984
Musique


0:00
/ 4:06

« C’est un rempart que notre Dieu » est un chant de Luther.


Il exprime avec force et vigueur, la réalité de la protection de Dieu, du Dieu tout puissant dans toutes les circonstances de nos vies.

Vous pouvez télécharger les paroles de ce chant en cliquant ici:


http://www.tresorsonore.com/media/docs/c_est_un_rempart.pdf

Vous avez aimé C’est un rempart que notre Dieu, continuez votre recherche :

http://www.tresorsonore.com/fiche-16386.html

Lire la suite

L'actu des couples et de la famille,protestant,couples,amours,

19 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #protestants, #couples, #amours, #chretiens

votre publicité sur ce site ?

l'article
L'actu des couples et de la famille
L'actu des couples et de la famille

04.08.16 - Moins de divorces


Les Français divorcent toujours moins: une étude de l’Insee a confirmé que la tendance était à la baisse en ce qui concerne le divorce, depuis les années 2000 au moins. En 2014, 123 500 unions ont été rompues, soit une diminution de 1,1% par rapport à l’année précédente. Cette tendance s’explique plus par un recul de la propension à divorcer que par une diminution du nombre de mariages. A titre d’exemple, le nombre de divorces a baissé de 8 % entre 2010 et 2014, alors que le nombre de mariages a diminué de 1%.
Les mariages qui se terminent en queue de poisson restent cependant nombreux en France: un sur deux. En moyenne, les gens divorcent après douze ans de mariage. Mais c’est après cinq ans d’union conjugale que les divorces sont les plus nombreux. L’Insee relève ainsi que sur 1000 mariages conclus en 2009, près de vingt-cinq se sont soldés par un divorce en 2014.
Plus de la moitié des divorces prononcés en 2014 impliquaient des mineurs, ce qui représente 113 000 enfants. A signaler encore que 28% des mariages de l’année 2014 étaient en réalité un remariage pour au moins l’un des conjoints.



D’un point de vue législatif, les choses bougent en France, puisque l’Assemblée nationale a accepté l’idée d’un divorce par consentement mutuel sans passage devant le juge. La durée de la procédure pour ces divorces-là est déjà passée de 8,8 mois à 2,2 mois en moyenne entre 2004 et 2010. Elle sera encore accélérée avec cette nouvelle formule.




Retour à la maison


Après des mois de discussions et de polémiques, les cinq enfants de Marius et Ruth Bodnariu pourront retourner vivre chez leurs parents. Cette histoire norvégienne avait ému des dizaines de milliers de personnes dans le monde entier, indignés que le service norvégien de protection de la jeunesse retire ces enfants de la garde de leurs parents. Les services sociaux accusaient les parents Bodnariu de maltraitance, puisque pratiquant la fessée, interdite dans ce pays scandinave. Les Bodnariu avaient aussi été perçus comme des chrétiens radicaux endoctrinant leurs enfants.




Le papa nouveau est arrivé


Les pères d’aujourd’hui veulent être différents des pères d’hier, selon une enquête de l’Union nationale des associations familiales. Sur les 11 000 papas interrogés, seuls 14% souhaitent élever leurs enfants comme eux-mêmes ont été élevés par leur père. Les autres veulent agir plutôt différemment (38%) ou totalement différemment (48%). Les nouveautés? Une volonté d’être plus à l’écoute, plus proches de leurs enfants, plus affectifs, plus impliqués dans la scolarité.
Les pères s’investissent surtout dans les activités et loisirs de leurs enfants, tandis que les mamans s’occupent majoritairement du coucher, des repas et du suivi médical. Dans les faits, la moitié des pères regrettent manquer de temps pour s’occuper de leurs enfants. Mais ils n’envisagent pas pour autant de baisser leur pourcentage de travail pour passer plus de temps en famille.




Des changements sur le plan éthique


Selon un décret du 5 juin, les sages-femmes françaises peuvent désormais prescrire une IVG médicamenteuse, dans le but de garantir à toutes les femmes qu’elles pourront trouver à côté de chez elles un moyen d’avortement si elles le souhaitent, selon la ministre de la Santé Marisol Touraine.
Statu quo par contre au sujet des mères porteuses. Les députés ont refusé de renforcer la lutte contre la gestation pour autrui (GPA) . Ils ont rejeté deux textes qui voulaient introduire dans la Constitution le principe de l’indisponibilité du corps, et punir de cinq ans de prison et de 150 000 euros d’amende toute personne recourant à une mère porteuse. Techniquement, la GPA reste interdite en France.
Du côté suisse, le peuple a accepté à 62,4% le 5 juin la nouvelle loi sur la procréation médicalement assistée, qui rend ainsi légal le diagnostic préimplantatoire (DPI). Cette technique permet d’examiner les embryons avant leur implantation dans l’utérus, lors d’une fécondation in vitro.




La musique stimule leur cerveau


«Une stimulation musicale précoce peut avoir des effets plus étendus sur les capacités cognitives, et le fait d’être exposé à des rythmes musicaux très tôt peut améliorer la capacité à détecter les rythmes dans le langage et aussi à les anticiper». Autrement dit: si votre bébé écoute de la musique, il sera plus prompt à parler et à comprendre le langage. C’est le résultat d’une étude américaine, qui a comparé une quarantaine d’enfants de neuf mois: la moitié d’entre eux ont appris pendant douze sessions de quinze minutes à reproduire des rythmes de musique en tapant sur un petit tambour, l’autre moitié a simplement joué avec d’autres jouets, comme des voitures ou des cubes. Les bébés du premier groupe ont manifesté des réactions cérébrales plus fortes.




Pornographie: un danger public


En Angleterre, la moitié des enfants 11 à 16 ans ont déjà regardé du matériel pornographique en ligne, dont la majorité pour la première fois vers l’âge de 11 ans. Ce sont les résultats d’une enquête sortie outre-Manche. Autre chiffre, un enfant sur deux estime que le porno véhicule une image réaliste de la sexualité, et un tiers d’entre eux ont envie de recopier les actes sexuels qu’ils ont vus. Des organisations et associations ont demandé au gouvernement d’agir.
Aux Etats-Unis, la pornographie a été déclarée danger pour la santé publique par le gouverneur de l’Utah, qui vient de signer une résolution protégeant les enfants. La résolution est accompagnée d’une loi obligeant les informaticiens à déclarer à la police toute trace de pornographie à l’usage des enfants qu’ils détecteraient sur un ordinateur.




Sans connexion, ils sont perdus


Une étude réalisée dans le monde entier par Amdocs révèle que la connectivité à internet est le sixième sens le plus vital pour les adolescents. Ils se disent plus angoissés ou seuls lorsqu’ils n’ont pas de connexion (56%) que lorsqu’ils sont séparés de leur famille (52%). La valeur de l’accès à internet est tellement importante qu’un ado sur deux est convaincu que l’accès à l’internet haut débit fait partie des Droits de l’homme.

http://www.magazine-family.info/articles.php/l-actu-des-couples-et-de-la-famille-15000.html

Lire la suite

Trop cher, le mariage! protestant, economie,

19 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #protestants, #economie

Trop cher, le mariage!

04.08.16 - Invité de la rédaction - La chronique de Nicole Deheuvels.


«Nous n’avons pas les moyens pour le moment», énonce Céline. «3000, 8000, 15 000 euros: à combien s’élèvera la note? C’est que, tant qu’à faire, je veux faire les choses bien, sinon ce n’est pas la peine. Alors, on se mariera plus tard!»
Combien sont-ils à raisonner ainsi, à repousser de plusieurs années un mariage à cause de la dépense à prévoir? Pourtant, cette facture est-elle incontournable? D’où vient le diktat d’un mariage synonyme d’une liste interminable d’achats, engagement de prestataires, etc.? La qualité du mariage se mesure-t-elle à l’image de réussite, originalité ou luxe que les mariés ou leurs familles veulent donner? Faut-il s’endetter ou vider son livret d’épargne pour un jour de gloire tellement éphémère?
Le cœur du mariage n’est-il pas dans le «oui» proclamé à haute voix avec joie et fierté, engagement public de vivre sous le même toit dans le respect, la fidélité et l’assistance mutuelle, selon la loi et, dans l’amour, selon les liturgies d’Eglises? Cette parole sera fondatrice pour l’histoire du couple. Socle de leur fidélité, elle fera repère pour les jours heureux et pour les jours de doute. Les anniversaires de mariage viendront rappeler la force du choix qui a été posé ce jour-là.
Ne perdons pas de vue cet essentiel! Ne le noyons pas dans le stress d’un mariage parfait, dans le tourbillon de centaines de surprises. Ne renonçons pas au mariage à cause de la peur de se ruiner... Il est possible de convier familles et amis à une journée simple, chaleureuse et même de demander à chacun d’apporter sa spécialité culinaire pour alimenter le buffet! Les visages des mariés n’ont pas besoin d’un photographe professionnel pour être illuminés. Le mariage n’est pas un business, mais un acte de foi, d’amour et d’espérance.


Nicole Deheuvels est thérapeute familiale

http://www.magazine-family.info/articles.php/trop-cher-le-mariage-14974.html

Lire la suite

Calvin par le rire,protestant,histoire,histoire de france,

18 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #protestants, #histoire de france, #histoire, #calvin, #catholiques

Accueil > Culture > Calvin par le rire
Calvin par le rire
Calvin par le rire


Le XVIe siècle est resté dans l’histoire comme une période d’effervescence intellectuelle, de fureur et de sang. Pas seulement : l’humour avait aussi sa place, même chez les plus austères des réformateurs.
Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris


Publié le 7 août 2016


Auteur : Anne-Marie Balenbois



Une société violente, des farces grossières, des histoires graveleuses… le peuple qu’il faut convaincre de changer de religion n’est pas forcément sensible aux arguments théologiques de haute volée. Les réformateurs, qui ont travaillé sur de savants écrits en latin, ont vite compris que pour convaincre les foules, il fallait adapter les discours.


Culte des reliques


Au XVIe siècle, tout le monde est catholique en Europe occidentale. Pour convertir les populations, il y a deux solutions : convaincre du bien-fondé de la Réforme ou démolir l’ancienne foi. Les deux méthodes sont employées simultanément avec souvent une grande violence dans l’expression — les injures volent bas — mais aussi par le biais de la satire et de l’ironie. Jean Calvin est lui-même l’auteur du célèbre Traité des reliques, écrit en français et traduit en latin, flamand, allemand et anglais au fil des nombreuses éditions dues à son grand succès en Europe, malgré sa mise à l’index en 1543. À l’époque, chaque église ou monastère se battait pour posséder sa ou ses reliques prestigieuses, source de profit considérable en raison de l’affluence des pèlerins qui venaient parfois de fort loin pour les révérer, mais aussi à l’origine de trafics souvent peu reluisants. Calvin veut lutter contre ce culte « idolâtre ». Quoi de plus efficace que de faire réfléchir sur l’origine des objets en dénonçant leur probable fausseté ? Aujourd’hui encore, on ne peut se retenir de sourire en lisant quelques passages : Si on voulait ramasser tout ce qui s’est trouvé (de pièces de la vraie croix), il y en aurait la charge d’un bon grand bateau. Quelle audace a-ce été de remplir la terre de pièces de bois en telle quantité que trois cents hommes ne les sauraient porter ! Concernant les clous de la croix, Calvin fait l’inventaire des lieux qui prétendent en posséder. [On a beau faire] tout cela ne fait rien pour approuver que Jésus-Christ ait été crucifié avec quatorze clous, ou qu’on eût employé une haie tout entière à lui faire sa couronne d’épines. Le coup de grâce est porté aux fioles du lait de Marie, innombrables dans toute la chrétienté : Il n’y a si petite villette ni si méchant couvent, où l’on ne montre du lait de la sainte Vierge, les uns plus, les autres moins. Tant y a que si la sainte Vierge eût été une vache, ou qu’elle eût été une nourrice toute sa vie, à grand peine en eût-elle pu rendre telle quantité.


Superstitions diverses


Au Moyen-Âge, on le sait, l’Église a dû parfois s’adapter en « christianisant » des cultes et coutumes païennes, ou en laissant perdurer, pour ne pas heurter les populations, des pratiques purement superstitieuses. Pour y mettre un terme, les réformateurs Pierre Viret, en 1560, ou Henri Estienne, en 1566, ont produit des descriptions précises et très drôles des cultes rendus aux saints, par exemple pour favoriser les grossesses. Ceux-ci ont des noms évocateurs : saints Greluchon, Freluchot (fanfrelucher signifie faire l’amour), Biroutin, Grenouillard, Phalier, Foutin, et autres Gourgandin. La liste n’est pas exhaustive… Pierre Viret décrit comment les femmes stériles allument un cierge d’un demi-pied de grand sur le sexe de la statue de saint Foutin (Lyon). Sur celle de saint Guerlichon, Henri Estienne raconte qu’il avoit ceste partie (le sexe) la bien usée à force de la racler. Les femmes en effet raclaient la pierre pour la mélanger à une potion qu’elles devaient boire pour pouvoir enfanter. Faire réfléchir sur certaines pratiques religieuses en démontrant leur absurdité et faire rire l’auditoire ou le lecteur : une bonne manière d’amener au protestantisme, meilleure en tout cas qu’en brûlant les églises !


- See more at: http://regardsprotestants.com/calvin-par-le-rire/#sthash.X2Lo2kFB.dpuf

http://regardsprotestants.com/calvin-par-le-rire/

Lire la suite

Une exposition pour 2017,protestant,histoire,allemagne,

18 Août 2016 , Rédigé par hugo Publié dans #protestants, #histoire, #allemagne, #martin luther

Accueil > Vie protestante > Une exposition pour 2017
Une exposition pour 2017
Une exposition pour 2017


La région Sud-Ouest prépare une exposition sur Luther dans le cadre des 500 ans de l’affichage des 95 thèses de la Réforme. Rencontre avec le pasteur Christophe Jacon, coordinateur de l’équipe.
Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris


Publié le 14 août 2016


Auteur : Robert Delabouglise



En préparant cette exposition, qu’avez-vous appris sur Luther ?


Christophe Jacon : Beaucoup de choses. Et je ne suis pas le seul ! Chaque membre de l’équipe a appris de ce travail. N’étant pas des spécialistes de la question, sans être tout à fait des ignares non plus, nous étions mieux à même de faire des découvertes… Du coup, nous avons décidé de commencer par ces éléments qui nous ont surpris. Chaque panneau commence par : Savez-vous que Luther… Un exemple : nous avons appris que la Réforme a non seulement assis une certaine théologie mais surtout… les fidèles ! Avant Luther, seuls les religieux pouvaient s’asseoir…


Quels sont les membres de l’équipe qui ont travaillé ?


Nous sommes trois : Nadine Revial, conseillère presbytérale à Tarbes, et Nicolas Boutié, historien, président du Conseil presbytéral du Lauragais. La diversité de l’équipe est riche. Les connaissances de Nicolas en histoire sont précieuses et le regard critique de Nadine nous permet de ne jamais perdre de vue le premier objectif que nous nous sommes fixé pour cette exposition : utiliser un langage accessible à tout un chacun, qu’il soit membre de nos communautés locales ou pas. Cet objectif est exigeant. Cela nous oblige à rejeter le « patois de Canaan » et à utiliser des mots issus du langage courant. Je ne voudrais pas oublier, parmi les personnes impliquées dans cette expo, Alain Pelissier, président du Conseil régional du sud-ouest, vigilant correcteur, et Gilles Vidal, professeur d’histoire à l’Institut de théologie de Montpellier qui a relu les textes de chaque panneau.


À qui s’adresse l’exposition ?


Nous avons voulu nous adresser au grand public. Ainsi, des dessins illustrent les panneaux. En 2017, il y aura quantités de livres sur Luther, de magazines ou de documentaires. Parmi le grand public, nombreuses seront les personnes à se demander qui est ce moine allemand et ce qu’il a pu faire de si génial pour que 500 ans après on se souvienne de lui. L’exposition veut répondre à cette question. Elle est résolument tournée vers l’actualité de Luther : quelles sont ses traces dans notre société ? Et tout cela dans un format très court.


Parmi les thèmes, certains sont attendus, d’autres comme Le désir et la sexualité étonnent. Qu’a apporté Luther dans ce domaine ?


C’est sans doute un des panneaux les plus intéressants. Sans dévoiler son contenu, il est possible de dire que Luther s’est inscrit en faux contre une diabolisation de la sexualité. Pour lui, elle s’inscrit dans la volonté du projet créateur de Dieu.


Et si on a envie d’aller plus loin ?


Avec l’exposition sera édité un livret, beaucoup plus complet. Il compte 104 pages. Chaque sujet de l’expo est développé sur huit pages avec citations de Luther, anecdotes, exposé de sa théologie. Ce livret sera un outil pour former les guides de l’exposition. Mais le public désireux, après sa visite, d’en savoir plus sur Luther et les divers sujets évoqués dans l’exposition pourra l’acquérir.


- See more at: http://regardsprotestants.com/une-exposition-pour-2017/#sthash.qzgRsaxF.dpuf

http://regardsprotestants.com/une-exposition-pour-2017/

Lire la suite
1 2 3 > >>